Connaître le CNRS

Le CNRS dépasse les frontières de la connaissance

Créé en 1939, le Centre national de la recherche scientifique est une institution de recherche parmi les plus importantes au monde. Pour relever les grands défis présents et à venir, ses scientifiques explorent le vivant, la matière, l’Univers et le fonctionnement des sociétés humaines.

Internationalement reconnu pour l’excellence de ses travaux scientifiques, le CNRS est un organisme public de recherche pluridisciplinaire placé sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Il est une référence aussi bien dans l’univers de la recherche et développement que pour le grand public.

  • 3,4 milliards d’euros de budget
  • 32 000 personnes au service de la recherche
  • Plus de 1100 laboratoires de recherche en France et à l’étranger

Regroupés au sein de la direction scientifique (DGDS), 10 instituts thématiques mettent en œuvre la politique scientifique de l’établissement en animant et coordonnant l’action des laboratoires.

Ils couvrent des champs disciplinaires plus ou moins étendus, partagent des projets et favorisent la coopération entre les disciplines. Ils sont dirigés par des spécialistes reconnus dans leurs domaines, issus du CNRS ou des universités. 

  1. L’Institut des sciences biologiques (INSB) a pour mission de développer et coordonner des recherches en biologie qui visent à décrypter la complexité du vivant, des atomes aux biomolécules, de la cellule à l’organisme entier et aux populations.
  2. L’Institut de chimie (INC) a pour mission de développer et de coordonner les recherches concernant l’élaboration de nouveaux composés, la compréhension de la réactivité chimique, l’élucidation toujours plus fine et la prédiction des relations entre la structure des composés au niveau atomique et leurs propriétés.
  3. L’Institut écologie et environnement (INEE) a pour mission de développer et de coordonner les recherches poursuivies dans les domaines de l’écologie et de l’environnement, incluant la biodiversité et les relations hommes-milieux.
  4. L’Institut des sciences humaines et sociales (INSHS) a pour mission de développer les recherches sur l’homme, aussi bien comme producteur de langages ou de savoirs que comme acteur économique, social ou politique.
  5. L’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS) a pour mission d’assurer le continuum entre recherche fondamentale, ingénierie et technologie en privilégiant l’approche « système » à partir du développement des disciplines au cœur de l’institut.
  6. L’Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions (INSMI) a pour mission de développer et de coordonner les recherches dans les différentes branches des mathématiques, allant des aspects fondamentaux aux applications. Il contribue aussi à la structuration de la communauté mathématique française et à son insertion dans la communauté internationale.
  7. L’Institut de physique (INP) a pour mission de développer et de coordonner les recherches dans le domaine de la physique avec deux motivations principales : le désir de comprendre le monde et la volonté de répondre aux enjeux actuels de notre société. 
  8. L’Institut des sciences de l’information et de leurs interactions (INS2I) organise et développe des recherches dans les domaines des sciences informatiques et du numérique. L’un de ses principaux objectifs est de les positionner, avec les sciences de l’information, au cœur des enjeux pluri et interdis­ciplinaires en s’appuyant, entre autres, sur son partenariat avec l’INSIS et sur les outils interdisciplinaires du CNRS.
  9. L’Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3) a pour mission le développement et la coordination des recherches poursuivies dans le domaine de la physique nucléaire, de la physique des particules et des astroparticules.
  10. L’Institut national des sciences de l’Univers (INSU) a pour mission d’élaborer, développer et coordonner les recherches d’ampleur nationale et internationale en astronomie, sciences de la Terre, de l’océan, de l’atmosphère et de l’espace.

En savoir plus sur le CNRS