3 Mai 2021 CNRS

Le 14 avril 2021, le CNRS et l’Université d’Arizona ont créé le premier International Research Center (IRC), le France-Arizona Institute for Global Grand Challenges. Dans ce contexte, un appel d’offre conjoint avait été lancé pour financer des projets de recherche communs aux deux institutions sous forme de financements de thèses au CNRS et à l’Université d’Arizona.

A l’issue d’une évaluation bipartite d’un grand nombre de dossiers (67), révélant le nombre important de coopérations existantes, les 2 institutions ont convergé vers 6 projets, en cohérence avec les défis scientifiques de cette structure IRC pionnière. Ces projets, émanant de laboratoires situés à Paris, Lyon, Montpellier et Bordeaux, et portés par 7 femmes et 5 hommes, révèlent la diversité des laboratoires impliqués dans les coopérations avec l’Université d’Arizona. Ainsi, cinq instituts différents du CNRS sont associés : INEEnvironnement, INPhysique, INSBiologie, INSHS (sciences humaines et sociales), INSUnivers. Pour l’Université d’Arizona, ces 6 projets relèvent aussi de 5 collèges différents: College of Science (Departments of Ecology and Evolutionary Biology and of Astronomy and Steward Observatory), College of Agriculture and Life Sciences (Department of Environmental Science), College of Humanities (Department of French and Italian) et College of Optical Sciences. Ci dessous les projets:

Les interactions sol-plante déterminent le développement initial des sols et l’évolution du paysage

(INSU-INEE), Laboratoire de géologie de l’Ecole Normale Supérieure, Paris et Department of Environmental Science. S. Abiven, K. Dontsova

Améliorer notre panorama sur l’évolution tardive de l’Univers : analyses jointes du rayonnement de fond cosmologique et des relevés de galaxies (INSU). Institut d’Astrophysique de Paris etDepartment of Astronomy and Steward Observatory, K. Benabed et F. Krause.

Justice environnementale, extractivisme et résistance culturelle en Afrique, INSHS, Laboratoire les Afriques dans le monde, Bordeaux et Department of French and Italian. E. Bertho et P. Taoua.

Les déchets d’une personne sont le trésor d’une autre personne — optimisation de la biomasse végétale contaminée par les métaux pour les besoins de la chimie verte. INEE. Laboratoire Chimie Bio-Inspirée et Innovations Ecologiques, Montpellier et Department of Environmental Science. C.  Grison et A. Babst-Kostecka.

Génomique moléculaire et fonctionnelle d’épidémies anciennes, INSB, Centre International de Recherche en Infectiologie, Lyon et Department of Ecology and Evolutionary Biology, L. Etienne et D. Enard.

Convertisseur quantique optomécanique microonde-optique, INP,Laboratoire Kastler-Brossel, Paris et College of Optical Sciences, S. Deleglise et D. Wilson.