INRAE, l’institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement est né le 1er janvier 2020. Il est issu de la fusion entre Inra, Institut national de la recherche agronomique et Irstea, Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture.

INRAE s’associe au CNRS au sein de la Mission pour la Science et la Technologie à l’Ambassade de France aux Etats-Unis, en vue de renforcer ses relations avec les laboratoires de recherche et instituts universitaires nord-américains. La nouvelle recrue, Juliette Paemelaere, fraîchement diplômée d’un double Master en gestion des risques dans les pays en développement, et de gestion de projets environnementaux à l’international, représente désormais INRAE en Amérique du Nord. Son ambition est de relever, avec ses partenaires aux Etats-Unis et au Canada et à l’aide d’instruments structurants pour la recherche, des défis qui dépassent les frontières géographiques et sectorielles. Les approches se doivent d’être transversales aux trois piliers fondateurs que sont l’alimentation, l’agriculture et l’environnement pour intégrer leurs interactions. En proposant par la recherche, l’innovation et l’appui aux politiques publiques de nouvelles orientations pour accompagner l’émergence de systèmes agricoles et alimentaires durables, INRAE ambitionne d’apporter des solutions pour la vie, les humains et la terre.

En savoir plus sur linternational à l’INRAE