La dernière semaine de février, le CNRS s’est rendu à Chicago, pour l’évaluation des projets de bourses conjoints qui avaient été déposés par des chercheurs français et étasuniens, suite au deuxième appel à candidatures du PhD joint program.

Signature de l’Accord CNRS – UoChicago le 25 septembre 2019.
De gauche à droite: Juan de Pablo, Alain Schuhl et Daniel Diermeier

Pour rappel, le 25 septembre 2019, le CNRS et l’Université Chicago ont signé un nouveau partenariat pour augmenter les opportunités de collaborations scientifiques en recherche et formation. Ce partenariat associe également les laboratoires nationaux Argonne et Fermilab qui sont tous deux affiliés à l’Université de Chicago. Cet accord permet de financer une dizaine de bourses de thèse dans de nombreux champs disciplinaires, de l’ingénierie moléculaire aux sciences humaines et sociales en passant par les mathématiques, les sciences informatiques ou encore la biologie.

Les bourses du 1er appel ont été attribuées comme suit :

  1. Coupling active and passive liquid crystals: J. DE Pablo et Lopez-Leon, T.  INC
  2. Developing On-Chip Spectrometer with Crystalline Silicon: Shirokoff E. et  Monfardini A. INP
  3. How is sensory information transformed into appropriate motor output: Heckscher E. et Jovanic T., INSB
  4. Search for Light Dark Matter with DAMIC-M: Privitera P. et Thers D. IN2P3
  5. Discovering common principles in learning to predict in biological systems: Murugan A. et Walczak A. INP

Pour ce deuxième appel lancé le 9 décembre 2019, 5 projets au maximum seront sélectionnés. Chaque projet se verra attribué deux bourses doctorales : une bourse doctorale par le CNRS, et une bourse doctorale par l’Université de Chicago.

En savoir plus