Le lundi 13 janvier 2020, Patrick Nédellec, directeur de la DERCI du CNRS, Patrice Verdier, Directeur adjoint IN2P3 du CNRS et Sylvette Tourmente, directrice du bureau CNRS à Washington ont visité l’IRL CNRS (INS2I) – Université de Montpellier – Université Stanford. Cet IRL est dirigé par Philippe Poignet, directeur du LIRMM (Laboratoire d’informatique, de robotique et de microélectronique de Montpellier) à Montpellier et par Mark A. Musen, directeur du « Stanford Center for Biomedical Informatics Research » et Oussama Khatib, directeur du département de robotique de Stanford. Mark A. Musen et Clément Jonquet, MCU au LIRMM, ont présenté leur travail commun, sur l’interopérabilité des données (santé) US-Europe qui suppose un partage de sémantique et une terminologie commune des données. Les activités de robotique à Stanford concernent la robotique médicale et l’haptique (groupe de Allison Okamura) et la robotique sous-marine (groupe de Oussama Khatib). Alors que le premier développe des robots pour la chirurgie, mais aussi pour la rééducation des patients, le second vient de développer le premier robot sous-marin capable de manipulation bi-manuelle, testé en mer méditerranée, et possédant de nombreuses applications possibles (forage, archéologie sous-marine etc.) intéressant de nombreuses entreprises. L’université de Stanford et la Silicon Valley toute proche constituent un environnement prestigieux pour ce nouvel IRL.

Visite du Centre Pierre Binétruy par l’Ambassadeur de France aux Etats-Unis et le CNRS

Le mardi 14 janvier, la délégation CNRS a accompagné Philippe Etienne, Ambassadeur de France aux Etats-Unis, son équipe du Consulat général de San Francisco et Alexandre Bayen, directeur de l’Institut des études sur le Transport (ITS), pour la visite de l’IRL Centre Pierre Binétruy, CNRS (IN2P3) – UC Berkeley, nouvellement créé. L’IRL travaillant dans le domaine de la cosmologie, est dirigé par Radek Stompor, DR CNRS, côté français et Saul Perlmutter, prix Nobel de physique 2011, côté américain. Après une prise de parole de l’Ambassadeur pour une conférence intitulée : Tech for Good : a french vision for the 4th industrial revolution, devant un public nombreux et une représentation française conséquente, l’Ambassadeur a échangé avec les directeurs de l’IRL autour des enjeux scientifiques et de coopération franco-américaine.