Le 13 janvier 2020, le CNRS était présent au symposium REACT@Penn 2020: Global Pathways to enable Innovative Materials Solutions for Urban Challenges à University of Pennsylvannia à Philadelphie. L’idée était de réfléchir aux potentiels apports de la science et de la technologie pour aider les villes à résoudre leurs problèmes. La journée s’est déroulée en trois temps : la matinée était consacrée aux défis urbains dont les réponses potentielles sont de l’ordre des matériaux innovants, en prenant l’exemple de Grenoble, Philadelphie et Séoul. Après une présentation du directeur du National Renewable Energy Laboratory, Joshua Sperling, concernant le rôle des nouvelles technologies pour les villes de demain, la dernière partie de cette première journée a été consacrée à des discussions entre experts du Water Center de UPenn, du service de Planification et Développement de la ville de Philadelphie et du Office of Transportation, Infrastructure & Sustainability. Une deuxième journée de réflexion s’est tenue le lendemain, en clôture du symposium.

En savoir plus sur la journée

Le symposium REACT@Penn 2020 est la dernière réunion tenue aux Etats-Unis, pour imaginer les suites du projet 2015-2020 ANR/NSF-PIRE qui prend fin le 30 septembre 2020 coté étasunien et le 1er septembre 2020 pour la France. De fait, le projet React for human habitat est le fruit d’un partenariat pour la recherche et l’éducation internationales (Partnerships for International Research and Education, PIRE), financé par la National Science Foundation (NSF) et l’école d’ingénierie (SEAS) de l’Université de Pennsylvanie. Il s’agit de développer la recherche et l’éducation autour des technologies de revêtements actifs (Active Coatings Technologies, ACT) pour les habitats humains.  Divisé en 3 ACTs, le projet a interrogé le rôle de ces technologies pour la collection et purification de l’eau (ACT 1), la suppression de l’adhésion et la prolifération des bactéries (ACT 2), et la conversion et le stockage de l’énergie solaire (ACT 3). Pour permettre aux revêtements de transformer l’habitat humain, les trois ACTs utilisent le caractère versatile des polymères, des nanoparticules et de leur mélange pour créer des revêtements aux composantes chimiques, textures et fonctions spécifiques.

Ce partenariat international rassemble UPenn et 14 collaborateurs de six institutions regroupées au sein de Grenoble Innovation for Advanced New Technologies (GIANT), en France. Francine Papillon et Patrice Rannou, Co-PIs (Education and Science) du partenaire français GIANT sont d’ailleurs intervenus au symposium. Parmi les partenaires qu’ils coordonnent, il faut citer le CNRS, le CEA, G-INP, ESRF, ILL et UGA. Pour React 3, ils ont bénéficié de financements de la NSF coté Etats-Unis et de l’ANR côté français. Le prochain évènement relié au ANR/NSF-PIRE « REACT » est le « REACT closing meeting » qui se déroulera le jeudi 18 Juin 2020 à Grenoble. Tous les représentant(e)s des institutions qui ont permis à ce projet de se développer seront invité.e.s. Il sera suivi le vendredi 19 Juin 2020 par la 9ème édition du French American workshop (FAW2020), toujours à Grenoble, sur le campus GIANT.

En savoir plus sur le projet REACT

En savoir plus sur GIANT